Livres Critique

Ecstasy and me.

 

 

 

 

   

 

 

 

  Ne pas se fier au titre : cette autobiographie de la grande star glamour Hedy Lamarr ne traite  pas des paradis artificiels : la  "première de couv." fait référence au film Extase (1933) dans lequel l'actrice évoluait  nue, nageait puis courait à travers bois et champs.

En fait, Hedy Lamarr nous plonge dans son histoire hallucinante avec une incroyable sincérité.  La richesse de son expérience amoureuse, humaine et  cinématographique laisse le lecteur estomaqué.  Au faîte du succès, elle va, en effet, épouser six maris, connaître la gloire et la fortune, inventer avec George Antheil le "saut de fréquence" précurseur du Wifi, pour sombrer  dans une terrible dèche à la fin des années soixante ( cf. p. 385/386 ). On y découvre que le Hollywood des années 40 n'avait rien à envier  aux  studios actuels ( Impossible de ne pas comparer Louis B. Mayer, moraliste et lubrique, à H. Weinstein ). On se familiarise avec la plupart des grands acteurs de l'époque : Clark Gable, Judy Garland, Lana Turner, Errol Flynn, etc. On rencontre, surtout, une personnalité fascinante, à la fois désintéressée et captivante, créative et débordante de vitalité, ultra-généreuse et fauchée, pleine d'humour et de sagesse ( cf., p. 314 : "Quelle que soit la gravité de la situation, rien n'est perdu" ).  Bref, on passe un formidable moment avec ce livre tumultueux et vibrant dont les pages se tournent sans discontinuer.
   

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

 

 

"Beauté vénéneuse, filmographie fournie et amants célèbres : Hedy Lamarr avait tout pour figurer au panthéon des reines d’Hollywood. Mais, quoiqu’elle fût sacrée « plus belle femme du monde », tournât aux côtés de Clark Gable et Spencer Tracy, et inventât le système de télécommunications à l’origine du wifi, Hedy Lamarr semble avoir joué de malchance. Sans doute était-elle trop sulfureuse pour l’Amérique des années 1940. Elle accède à la notoriété en mimant pour la première fois un orgasme au cinéma ; fuit son premier époux, déguisée en femme de chambre ; se marie six fois ; revendique sa bisexualité ; prend pour amants les plus grandes stars ; abuse de la chirurgie esthétique ; dilapide sa fortune ; se retire de la vie publique à 40 ans, ne réapparaissant qu’au gré de ses condamnations pour vol à l’étalage. Dans cette autobiographie controversée, elle livre les détails de son ascension spectaculaire, brossant un portrait décadent de l’âge d’or d’Hollywood.

Récit au style incisif, Ecstasy and Me retrace le destin d’une femme qui s’épuisa à essayer d’être libre."

 

 

 

 

L'auteure : Née à Vienne, Hedy Lamarr (1914-2000) crée l'émoi à 18 ans en apparaissant nue dans le film Extase de Gustav Machaty. Actrice, inventrice, amante, militante antinazi, elle fut avant tout une femme libre qui refusa de se laisser enfermer dans aucun rôle. En 1966, au crépuscule de sa gloire, elle publie son autobiographie, Ecstasy and Me.

 

 

 

Ecstasy and me.

La folle autobiographie d'Hedy Lamarr

Par Hedy Lamarr

Traduit de l'anglais ( Etats-Unis)  par Charles Villalon.

Éditions Séguier

http://www.editions-seguier.fr/

EAN :  9782840497554 ; avril 2018 ; 440 pages ; 22 €uros.



09/04/2018
0 Poster un commentaire