Livres Critique

Cocaïne

 

 

 

 

 

 

 

Dans ce roman écrit en "deux mois et dix jours" à Rapallo, le fameux auteur transalpin Pitigrilli, pseudonyme de Dino Segre, révèle les multiples facettes de son originalité expressive : anticonformisme, désinvolture, humour absurde, goût du paradoxe et excentricité.

Le chroniqueur  désabusé qui fut ensuite informateur de la police politique fasciste (OVRA) - ce qui l'obligea à trouver refuge après-guerre en Argentine - témoigne, en tous cas, de grandes qualités de style et d'observation. Les tribulations de Tito Arnaudi font revivre les années folles sous la plume d'un "anarcho-conservateur" ( Umberto Eco ). Bourrées d'images et de vivacité, elles sont à lire avec prise de recul et sans oeillères.   

 

 

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

 

"Le monde est absurde et laid ; le jeune Tito Arnaudi n’est pas assez bête pour vouloir le conquérir. Alors quoi faire de mieux, quand on a du temps à perdre et du talent à revendre, que d’inventer des faits divers (idéalement sordides) pour les monnayer auprès de la presse à scandale ? Dans le Paris bohème des Années folles, son art consommé des fake news promet à notre dandy italien une brillante carrière de journaliste. Mais il ne tarde pas à s’initier à deux poisons qui pourraient bien l’en distraire : l’amour et la cocaïne. Commence alors une odyssée décadente à la poursuite de l’extase, qui l’entraînera des bas-fonds de Montmartre aux rues de Dakar, du luxe des croisières transatlantiques à la mélancolie des stations balnéaires d’Argentine… Avec pour seules issues le salut – ou la mort.
Publié en 1921, le roman de Pitigrilli est un chef-d’œuvre d’humour cynique et de satire grinçante. La modernité du ton employé, son évocation de l’amour libre et des paradis artificiels lui valurent d’être mis à l’index par l’Église, et fascinèrent le cinéaste Rainer W. Fassbinder qui en tira un scénario jamais réalisé. Longtemps tabou, ce classique maudit de la littérature italienne prouve qu’il n’a rien perdu de son charme corrosif."

 

 

 

 

 

 

L'auteur : Journaliste, romancier traduit en seize langues, Dino Segre (1893-1975), alias Pitigrilli, fut aussi un personnage polémique. Depuis les années 1990, ses oeuvres connaissent un début de réhabilitation.

 

 

 

 

Cocaïne

Par Pitigrilli

http://www.editions-seguier.fr/

Isbn : 978-2-84049-756-1 ; mars 2018 ; 350 pages ; 21 €



29/03/2018
0 Poster un commentaire