Livres Critique

Une Histoire politique de l'alimentation

 

 

zoom

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     Au commencement était la chair crue. Puis, au fil des ans, nos ancêtres améliorèrent leur cuisine passant du cru au cuit, de la racine au légume, du grain à la farine, de la farine au pain...  Paul Ariès décrit avec moults détails et anecdotes l'histoire de notre alimentation de la préhistoire à nos jours. Son analyse va bien au-delà des seuls aspects matériels : en effet, la prise de nourriture  est aussi un témoin privilégié de nos rituels et de nos cultures.  Conviés à la table des siècles, nous découvrons  les principales évolutions culinaires et les valeurs symboliques les accompagnant. Nous assistons, par exemple, au passage de la bouillie à la galette sans levain puis au pain. Au passage, Paul Ariès dénonce  les contradictions dans lesquelles nous nous enferrons : "Ce n'est pas par hasard que la table des pays économiquement les plus pauvres est souvent la plus riche sur le plan culturel alors que les nations les plus riches ont inventé la "junkfood" et la malbouffe " avant de souligner : "Nous devons reconnaître que les cultures populaires de la table, celles qui subsistent comme celles qu'il faudra inventer, tout comme les cultures paysannes, celles qui viennent du passé comme celles qui émergent, sont au coeur de la fabrique de l'humain" (p.438). Au croisement de l'histoire, de la sociologie et de la gastronomie, ce livre truffé d'enseignements se déguste avec un vif intérêt.

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

"Pourquoi l’alimentation est à l’origine des biens communs de l’humanité ? Comment les puissants, avec les rituels de la table et les politiques alimentaires, sont parvenus à construire l’(in)égalité des humains ? Qui, après avoir imposé au peuple de manger du pain, a voulu lui interdire les châtaignes et généraliser la pomme de terre ?

Au-delà des histoires sociale, religieuse, culturelle, de l’alimentation, l’auteur retrace son histoire politique, jamais traitée à ce jour. Ce fabuleux livre de Paul Ariès, est le fruit de trente ans d’enseignement et de recherches. Il montre comment la table française reste largement tributaire des tables passées. Vous saurez (presque) tout de ce que mangeaient et buvaient nos ancêtres, de la préhistoire à nos jours."

 

 

L'auteur : Bien connu comme politologue spécialiste de l’écologie, mais aussi bon connaisseur des problématiques liées à la table et à l’alimentation, Paul Ariès enseigne depuis 1988 dans les plus grandes écoles internationales d’hôtellerie. Prix 1996 de l’Académie nationale de cuisine, il est l’auteur de La Fin des mangeurs (Desclée de Brouwer, 1997), Les Fils de McDo (L’Harmattan, 2000), Le Goût (avec Gong Gang, Desclée de Brouwer, 2000), Manger sans peur (Golias, 2011).

 

 

Une Histoire politique de l'alimentation

Du paléolithique à nos jours

Par Paul Ariès

Editions Max Milo

Bienvenue chez Max Milo Editions

www.maxmilo.com

ISBN : 978-2-31500-722-6 ; août 2016 ; 448 pages ; 24,90 €

 



19/11/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres