Livres Critique

Une Chinoise ordinaire

   1507-1.jpg

 

     C'est l'histoire d'une femme belle  et sans scrupule.  Tout lui réussit, tout lui convient… Même si ses "affaires" mêlent étroitement lucre et volupté. Pourtant, au fil des pages, un doute s'insinue : et si la profusion   ne suffisait pas ? Et si l'absence d'états d'âme débouchait sur le vide ? Et si l'étourdissement des sens ne menait à rien ? Le destin d'Ai Guo s'ordonne autour de cette question, à l'image des évolutions actuelles de l'Empire du Milieu : l'appât du gain n'est-il pas en train d'y détruire une culture immémoriale ?  Ecrit par un spécialiste de la Chine moderne, ce quatrième roman de Stéphane Fière  parvient à restituer la complexité d'un pays dévoré par la course effrénée   à la richesse. Une lecture authentique et impressionnante.

 

Présentation de l'éditeur :

 

"Une voix forte, vibrante et pleine de vie porte ce roman : celle d’Ai Guo, une jeune Shanghaienne prête à tout pour se frayer un chemin au milieu des bouleversements de la société chinoise. Issue d’un milieu prolétaire, Ai Guo vend ses charmes au plus offrant. Qu’importent les moyens : devenir riche est glorieux. Ses clients, qu’elle appelle ses "patients", sont des expatriés occidentaux. A Shanghai, puis à Pékin, elle amasse une petite fortune et se fait une jolie réputation. L’argent, le luxe, les satisfactions ne manquent pas à cette femme d’affaires avisée, que les scrupules n’étouffent guère.
Derrière les paillettes, le vide se profile. Celui de ses "patients", lancés sans bouée dans un pays qu’ils ne comprennent pas. Celui, surtout, d’un monde chinois sans repères, consumé par l’avidité. Un univers cynique et brutal où chacun navigue à vue entre des injonctions contradictoires. Les certitudes d’Ai Guo se fissurent. Peut-on se contenter de la réussite financière quand on est jeune et pas tout à fait aussi insouciant qu’on aimerait le croire ? Il faudra qu’un voisin très inattendu s’installe en face de chez elle pour que son existence change de direction.
A travers Ai Guo, ce sont les ambivalences de la Chine contemporaine qui s’expriment, mais aussi les élans de la jeunesse, et l’amour de la vie. Tour à tour drôle ou cruel, sensible ou choquant, méditatif ou enlevé, ce roman fait entendre une voix singulière et inoubliable."

 

L'auteur : Après Sciences-po et des études de chinois et de sciences politiques à Harvard, une carrière professionnelle aux Etats-Unis, Stéphane Fière travaille à Pékin depuis plusieurs années. Il vit dans le monde chinois depuis vingt ans, parle le mandarin et s’est toujours inséré dans les communautés chinoises (et non d’expatriés) et selon les modes de vie chinois, que ce soit à Taiwan, à Hong Kong, aux Etats-Unis ou en Chine.

 

Une Chinoise ordinaire

par Stéphane Fière

Editions Métalié / Editions Métailié : littérature étrangère, polar, sciences humaines ... 

09/01/2014

288 pages, 20 €

ISBN 978-2-86424-942-9

 



28/02/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres