Livres Critique

Un baptême iroquois

1540-1.jpg

 

 

 

 

    Le baron de Lahontan, écrivain français et voyageur anthropologue ( 1666-1716 ), est un auteur  humaniste dont les idées ont considérablement influencé l'époque des Lumières et, notamment, Voltaire ou Leibniz.   Ses récits de voyage ou ses dialogues font ressortir la supériorité  des sociétés amérindiennes sur les européennes dans de nombreux domaines comme la médecine, l'éthique ou la religion. Les éditions du Passager Clandestin nous offrent une réédition soignée de ces "nouveaux voyages". Cette heureuse initiative nous fait redécouvrir un auteur incroyablement moderne, si  en avance sur son temps qu'il fut contraint d'émigrer.   Ce livre surprenant se dévore de la première à la dernière ligne. 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

 

"Une source oubliée des philosophes des Lumières ! Le récit initiatique d’un jeune aventurier français, le témoignage d’un des premiers explorateurs des immenses territoires la Nouvelle-France, une peinture pleine d’empathie du mode de vie et de la pensée des peuples autochtones, une réflexion philosophique sur l’idée de civilisation, une étude des mœurs politiques de la Colonie, et l’histoire vécue des premiers temps de la rivalité franco-anglaise au Nouveau Monde.

En 1683, à l’âge de 17 ans, le Baron de Lahontan embarque pour le Canada. Il y passe dix ans d’une vie libre et aventureuse, entre Québec et la région des Grands Lacs : officier auprès du gouverneur de la Nouvelle France, libertin en butte à l’autorité des jésuites, coureur des bois dans les vastes territoires de l’Amérique du Nord, il met en lumière le rôle du commerce des fourrures dans la guerre franco-anglaise, palabre avec les indiens dont il apprend les langues, les coutumes, les ruses et la philosophie.

Composé de lettres adressées à un lecteur inconnu, les Nouveaux voyages en Amérique déploient la verve d’un authentique libertin, l’esprit libre d’un homme curieux des mœurs et de la culture des peuples autochtones, la franchise politique d’un gentilhomme ruiné en rupture avec la cour du Roi Soleil.

Si l’ironie de son style, l’humanité de son regard et l’audace de ses observations annoncent la philosophie des Lumières, elles condamneront surtout son auteur à l’exil, et son œuvre à l’oubli et au mépris des partisans d’une histoire édifiante. Bien après Michelet qui vit dans ce  « livre hardi et brillant le vif coup d’archet qui, vingt ans avant les Lettres persanes, avait ouvert le XVIIIe siècle », il faut attendre la fin du XXe pour qu’en France on redécouvre cet auteur au travers de Dialogues avec un sauvage.

Mais l’œuvre du baron de Lahontan ne saurait se limiter à ce livre et c’est pour rendre justice à cet écrivain de l’exil que nous rééditons les Nouveaux voyages en Amérique dans leur version originale de 1702."

 

Un baptême iroquois. Les nouveaux voyages en Amérique septentrionale (1683-1693)

Par le baron de Lahontan

Préface de Maxime Gohier

Le passager clandestin

www.lepassagerclandestin.fr/

ISBN : 978-2-36935-031-6

Mai 2015 ; 287 pages ; 18 €uros.



22/06/2015
0 Poster un commentaire