Livres Critique

Trois mille ans chez les microbes

1507-1.jpg

 


 

  

   À la suite d'une expérience, le principal protagoniste de ce récit , un certain "B.b. bkshp en microbique", est transformé en germe du choléra et se retrouve dans le corps d'un vagabond qui devient son univers.  Le génial créateur d'Huckleberry Finn et de Tom Sawyer nous narre ici 3000 ans de sa vie infinitésimale...  Truculence, imagination, causticité, dérision, satire sociale, humour noir : autant d'ingrédients figurant au programme de ce livre rédigé par Mark Twain, pardon   " par un microbe", en 1905. Redécouvert  par les éditions de la Différence, ce récit malicieux répond aussi à des questions très actuelles. Une rareté. 

 

Présentation de l'éditeur :

 

"Écrit en 1905, publié pour la première fois en français à La Différence en 1985, Trois mille ans chez les microbes du célèbre Mark Twain, n’a rien perdu de sa prodigieuse causticité et de sa charge satirique.
Le héros du livre est un microbe, plus précisément un vibrion cholérique. Mais il n’est pas né dans cet état. Un magicien maladroit, voulant transformer le biologiste qu’il était en oiseau, s’est trompé de formule. Ce microbe découvre avec émerveillement sa nouvelle planète : le corps d’un vagabond, nommé Blitzowski, et ses habitants, les autres microbes, avec leurs croyances, leurs dynasties, leurs aristocraties, leurs sociétés savantes, leur clergé, leur petit peuple…
Les mémoires du vibrion couvrent trois mille ans du temps microbique – à peu près trois semaines du temps humain – , assez pour faire fortune en exploitant les formidables richesses d’une dent en or du clochard Blitzowski.
Le microbe est un personnage très vaniteux, égoïste, sentimental, verbeux, et bien souvent incohérent dans ses propos – ce qui permet à Mark Twain de parodier une foule de discours, du dialogue platonicien au traité de théologie en passant par l’exhortation politique, la dissertation de morale et même les jargons modernes. Récit d’humour implacable qui débouche sur une vision très noire de la vie de l’humanité qui n’est pas sans évoquer celle de Swift. Trois mille ans chez les microbes appartient à la lignée des grandes proses pessimistes et ne déparerait pas une nouvelle anthologie de l’Humour noir."

 

L'auteur : Mark Twain ( 1835-1910 ) est un des plus illustres écrivains américains. Auteur d'une oeuvre abondante, il se fit connaître par les fameuses Aventures de Tom Sawyer (1876). Trois mille ans chez les microbes parut après sa mort. Si l'humour qui imprègne son oeuvre est toujours présent, il a changé de registre : il vire au noir.

 

Trois mille ans chez les microbes

par Mark Twain

Traduit de l’anglais (USA) par Michel Waldberg

Éditions de La Différence 

Collection : Minos. 11,5 x 16,5 cm. 192 p. 10 €.

ISBN : 978-2-7291-2070-2

 



19/03/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres