Livres Critique

Sous l'emprise de l'amour

 

      Des histoires d'amour, certes. Des personnages bien campés. Un éclairage original. Mais surtout,   une langue  expressive, inventive,  délicieusement nouvelle... La littérature jamaïcaine n'a  pas son pareil pour  nous conter des histoires épatantes.    De fait, ces vingt deux nouvelles de Lorna Goodison nous font plonger dans un bain débordant de malice, de joie et de vie. Formidablement créoles, elles incarnent à merveille l'âme gracieuse du petit peuple insulaire. Le lecteur sort de ce singulier voyage aux Caraïbes proprement ébloui. Une certitude : Lorna Goodison, l'auteur,  et Christine Raguet, la traductrice, ont un grand talent d'écrivain !

 

Présentations de l'éditeur :

 

 *"Ces vingt-deux nouvelles ont rendu Lorna Goodison très célèbre en Jamaïque. Sans doute parce que leur ton, comme la voix tout ensemble heurtée et suave des personnages qu’elles incarnent, empruntent déjà à la rythmique, à la danse, à la musique reggae, à toutes les valeurs traditionnelles de l’île. Mais aussi, pour la première fois peut-être depuis Olive Senior, et dans un cadre certes plus urbain que le sien, on sent battre l’âme même du peuple des caraïbes. L’amour, souvent malheureux, qui traverse le livre sous toutes ses formes (maritale, passionnelle, filiale…) est l’occasion pour l’auteur de saisir en peu de mots la récente évolution sociale de l’île, ce qu’entraîne par exemple, dans la vie quotidienne d’un couple de Jamaïcains, le choix d’enracinement ou au contraire d’exil (en Angleterre, aux États-unis) que l’homme, ou la femme, semblent devoir faire, un jour ou l’autre, s’ils veulent chacun s’en sortir. Il y a une poésie attachée là aux sensations, aux odeurs, à la cuisine, une symbolique des fleurs, qui, dans ses meilleurs moments, rappellent un peu Colette, dont l’auteur a reconnu être une fervente admiratrice. Une attention singulière est accordée aux portraits de femmes : presque toutes battantes, cherchant avec une ténacité pas toujours récompensée, à se faire une place dans le couple, à égalité de celle de l’homme, dans une société où peut encore peser sur leur liberté, fût-elle strictement amoureuse, les freins d’une forte morale chrétienne. Aucune d’entre elles, en tout cas, ne désespère de réussir sa vie.

 Après Olive Senior, dont Zoé a publié deux recueils de nouvelles, Lorna Goodison est le deuxième écrivain jamaïcain à rejoindre notre catalogue. Très connue pour ses livres de poèmes, professeur également à l’Université du Michigan, elle vit désormais entre la Jamaïque, Toronto et Ann Arbor. Sous l’emprise de l’amour est son tout premier titre traduit en langue française.

 Christine Raguet, sa traductrice, est professeur de littérature américaine et de traductologie à l’université Sorbonne nouvelle – Paris III. Elle a reçu le Prix Baudelaire de la traduction 2012 pour les traductions du livre d'Olive Senior, Eclairs de chaleur et de David Chariandy, Soucougant (Zoé, 2012)."

 

*"Les personnages de Lorna Goodison connaissent la douleur que suscite le fait de découvrir que vous n’êtes rien à cause de la couleur de votre peau. Mais on peut compter sur eux, ils tiennent le coup. Parce qu’ils demeurent parfaitement fatalistes, parce qu’ils ont une énergie vigoureuse ou parce qu’ils sont drôles. La femme Yankee qui « était aussi douce qu’une tarte aux cerises » puis traite son mari jamaïquain pire qu’un chien une fois mariée, les mères enfants, les grand-mères qui élèvent les petits loin de leur manman : tous participent d’un élan de liberté, grâce à la langue de l’auteur, rapide et vivante. L’oralité fait se déployer ces histoires d’amour en abordant le réel par tous les genres possibles, monologues, chants, contes, dialogues. Et la conclusion, universelle : on a tous besoin d’être aimés."

 

« – Moi, je suis une grande femme indépendante. Moi, je n’ai pas à accepter les couillonnades des hommes, dès qu’ils m’embêtent pendant deux fois, pas plus, je les fous dehors par la peau des fesses. » 

 

L'auteur : Lorna Goodison est l'auteur de onze recueils de poésie, de nouvelles et d'un récit auto-biographique Harvey River. Sous l'emprise de l'amour est son premier livre traduit en français.

 

Sous l'emprise de l'amour

par Lorna Goodison

Traduit de l'anglais par Christine Raguet

Editions Zoé / Editions Zoé — accueil 

Juin 2013, 288 pages, 20 €

ISBN 978-2-88182-895-9



28/05/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres