Livres Critique

SNJOR

 

zoom

 

 

 

 

Secrets, suspense et noirceur. Autant d'ingrédients ayant valu à Snjor  d'être classé "meilleur roman policier de 2015" par le quotidien The Independent. On comprend pourquoi : Ragnar Jonasson nous embarque dans un étonnant huis clos.  On ne s'immisce pas sans coups férir au sein d' une petite communauté bourrée de pesanteurs où chacun se cache et s'épie à la fois. Le principal protagoniste, le policier Ari Thor, l'apprendra à ses dépens : ici, à quelques encablures du cercle arctique, le malaise et l'oppression se nourrissent des vieux secrets enfouis. Jugé "agatha christien" par la critique, ce roman bien écrit nous plonge dans une ambiance palpitante. Nourri de refoulé, de cauchemardesque et de mystère, Snjor ("la neige") se lit, en tous cas,  d'une seule traite.

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

"Snjór. La neige, en islandais.
Celle qui tombe sans discontinuer sur la ville la plus au nord de l’Islande, Siglufjördur. Un village de pêcheurs auquel on ne peut accéder que par un tunnel étroit, creusé à même la montagne. Ari Thór, qui vient de terminer l’école de police à Reykjavik, y est envoyé pour sa première affectation. Sa fiancée refuse de le suivre dans ce trou paumé.
Siglufjördur, la ville où il ne se passe rien, où personne ne ferme jamais sa porte à clef. Mais voilà : une jeune femme est retrouvée morte, à moitié nue dans la neige ; un vieil écrivain renommé fait une chute mortelle dans le théâtre local... Ari Thor se retrouve plongé au cœur d'une petite communauté où chacun tient l’autre par ses mensonges et ses secrets.Une avalanche et des tempêtes de neiges incessantes ferment temporairement l’accès du tunnel. La nuit polaire ne réserve plus une seule minute de jour… Un effroyable sentiment de claustrophobie submerge peu à peu Ari, que viennent également tourmenter des résurgences de son passé. L’étau se resserre autour du policier, aveuglé par la neige et les faux-semblants, sombrant dans sa propre noirceur.
Angoissant, entêtant, Snjór est le premier roman de la série Dark Iceland."

 

 

 

 

L'auteur : Ragnar Jónasson est né à Reykjavik en 1976. Ses grands-parents sont originaires de Siglufjördur, la ville où se déroule Snjór, et où a grandi son père. Grand lecteur d’Agatha Christie dès son plus jeune âge – et plus tard de P.D. James ou Peter May –, il entreprend la traduction, à 17 ans, de quatorze de ses romans en islandais. Avocat et professeur de droit à l’Université de Reykjavik, il est aussi écrivain et le cofondateur du Festival international de romans policiers «Iceland Noir ». C’est l’agent d’Henning Mankell qui a découvert Jónasson et vendu les droits de ses livres dans près de dix pays, dont les États-Unis et l’Angleterre.

 

 

 

SNJOR

Par Ragnar Jonasson

Traduit de la version anglaise, d'après l'islandais,

par Philippe Reilly.

Editions de La Martinière: Accueil

www.editionsdelamartiniere.fr/

Isbn 9782732478500. Mai 2016. 352 pages. 21 €.

 



20/06/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres