Livres Critique

SCHLUMP

 1540-1.jpg

 

     Ce livre  fascinant  renvoie au destin tragique d'Hans Herbert Grimm : contraint de cacher son livre pacifiste et humaniste sous le nazisme, cet auteur  s'est suicidé en 1950 car les autorités de la RDA ne semblaient pas comprendre - épuration oblige - qu'il ait adhéré au parti nazi pour survivre. La guerre de 14-18 à la façon d' A l'Ouest rien de nouveau avec, en contrepoint, un clin d' oeil aux contes. Un beau livre, humain et profond, dédié à tous ceux qui veulent résister à l'esprit de guerre. Une aventure bouleversante   vous arrachant les tripes  avant de rendre la sentence : "La guerre est cruelle, c'est une abjecte boucherie, et une humanité qui supporte une chose pareille ou qui en est témoin pendant des années ne mérite aucun respect" ( p. 247 ). Voilà, en tous cas, un texte inoubliable qui porte le fer dans les plaies béantes du monde.

 

Présentation de l'éditeur :

 

"Schlump n'a pas dix-sept ans lorsque la Première Guerre mondiale éclate. Malgré son jeune âge, il se porte volontaire. Envoyé en France dans une petite commune occupée par les Allemands, il est chargé d'administrer la vie de plusieurs villages.
Mais la guerre n'a pas seulement besoin de bureaucrates. Schlump doit rejoindre le front. Crasse, maladie, désespoir, déluge de feu... Le jeune soldat découvre l'enfer des tranchées, l'hôpital, puis les séjours plus paisibles dans les campagnes françaises. Il y croise des filles en mal d'amour, des planqués, des profiteurs, mais aussi des compagnons de misère qui tentent de survivre alors que l'armistice tarde à venir. Paru en 1928, peu de temps avant A l'Ouest rien de nouveau d'Erich Maria Remarque, Schlump a été d'emblée considéré comme un ouvrage pacifiste, d'une immense valeur littéraire et humaine. Brûlé par les nazis dès 1933, puis tombé dans l'oubli, sa redécouverte est aujourd'hui fondamentale. 
"Anti-nationaliste, anti-héroïque, humaniste [...]. Un livre lumineux écrit à une époque sombre." Frankfurter Allgemeine Zeitung

 

L'auteur : Hans Herbert Grimm est né en 1896 et mort en 1950. Professeur d'allemand et de français à Altenburg, il a publié Schlump sous pseudonyme pour ne pas perdre son emploi. Profondément pacifiste, il a toutefois préféré continuer de taire son identité pendant la Seconde Guerre mondiale – au point de dissimuler le manuscrit original dans un mur de sa maison. Jusqu'à récemment le mystère était entier, personne ne savait qui se cachait derrière Schlump.

 

SCHLUMP

par Hans Herbert Grimm

Traduit de l'allemand par Leila Pellissier


21/01/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres