Livres Critique

Reproduction

1540-1.jpg

 

 

   Reproduction ne se limite pas à dresser un tableau du monde actuel : la France virant à l'extrême droite,  l'expansion de la Chine,   la paupérisation du monde, le racisme,  les juifs,   la religion, la drogue, etc. Il croise des personnalités multiples et apporte des réflexions universelles. A la fois décousu et maîtrisé, ce roman-monde     plaide en faveur de la différence et de l'altérité : "Il est écrit ici que la diversité est un réservoir d'adaptabilité. Plus il y a de différences, plus nous avons de chances de nous adapter à l'inattendu. Avec davantage de langues, nous avons davantage de possibilité de résister." (p138).   On quitte à regret ce livre de Bernardo Carvalho qui  nous plonge dans un bain multicolore et stimulant.

 

 

 

 Présentation de l'éditeur :

 

"Au moment où il embarque dans un avion pour Pékin un homme, l’étudiant de chinois, se trouve pris dans un étrange imbroglio avec son ancienne professeur de chinois. Arrêté et interrogé, il se met à exposer une série de préjugés racistes et sectaires contre les noirs, les arabes, les juifs, les homosexuels, les pauvres, les gros… Ce personnage paranoïaque apparaît comme un des produits de notre époque : lecteur de magazines, blogueur et producteur de commentaires vitupérant en majuscules, aux connaissances encyclopédiques pêchées dans Wikipedia, il incarne un archétype anti-intellectuel qui se développe sur l’espace du Net. Il étudie le chinois pour pouvoir, dit-il, faire partie des cadres dominants lorsque la Chine aura envahi le Brésil. Laissé seul dans un bureau, il va entendre à travers la cloison une voix féminine qui s’adresse au commissaire. On comprend alors que celui-ci est coincé dans une histoire de paternité bizarre, que la professeur de chinois repart pour la Chine accompagnée d’une fillette dont les parents ont été assassinés… que tout est plus complexe qu’il n’y paraît. Ces personnages magnifiquement construits dont nous n’entendons que les monologues céliniens sont tous à la recherche d’une identité. Chacun expose sa version de la réalité, et c’est le choc de ces versions que Bernardo Carvalho nous raconte avec un humour corrosif et troublant. Reproduction a reçu le prestigieux prix Jabuti 2014."

 

carvalho

 

L'auteur : Bernardo Carvalho est né en 1960 à Rio de Janeiro. Romancier, journaliste et traducteur, il vit à São Paulo. Il a été le correspondant de la Folha de São Paulo à Paris et à New York. Il est l'auteur, entre autres, deMongolia (2004), Le Soleil se couche à São Paulo (2008) et ’Ta mère (2010), tous couronnés au Brésil de prix prestigieux et traduits dans plus de dix langues. Neuf nuits a reçu  le Jabuti Price et le Prix Machado de Assis.Reproduction a reçu le Jabuti Price.

 

Reproduction

par Bernardo Carvalho

Traduit du portugais ( Brésil )

par Geneviève Leibrich

Métailié

editions-metailie.com/
Mars 2015 ;  180 pages ;
ISBN : 979-10-226-0144-3 ; prix : 18 €


22/05/2015
0 Poster un commentaire