Livres Critique

Prisons dorées. Rêves déchus.

 


        Saviez-vous qu'aux Etats-Unis, un livre sur deux est aujourd'hui publié en auto-édition ?  L'auteur   y est son propre éditeur, ce qui est devenu fort aisé depuis l'ère numérique. Le dernier exemple en date,  promu, bien sûr, par Livres Critique, en est Pause. Comment trois ados hyperconnectés et leur mère ( qui dormait avec son smartphone) ont survécu à six mois sans le moindre média électronique ), un texte écrit, édité et commercialisé aux Etats-Unis par son propre auteur, Susan Maushart.   Et bien, tout laisse à penser que le mouvement est en train de s'étendre  dans l'hexagone ! 

  C'est ce dont témoigne  le  livre de Nathy Drisca, Prison dorée Rêves Déchus.     Cette histoire émouvante  plonge le lecteur dans une stimulante ébullition du début à la fin ; elle répond à des questions très actuelles sur notre vie et nos déboires quotidiens. Au croisement du roman d'amour et de la littérature, de l'enquête et du reportage, ce voyage au coeur de la vie de Léa est un roman vrai, à découvrir sans tarder.  Pour le plus grand plaisir de nos lecteurs : bravo, Nathy Drisca, bon vent et continuez !

 

Présentation de l'éditeur :

 

"Léa, femme à la vie rangée, partagée entre son rôle de mère et d'épouse, est délaissée par son mari et trouve l'évasion dans l'écriture.

 

Elle tombe amoureuse de Greg, mais un accident de voiture va tout faire basculer, levant le voile sur une surprenante réalité et certaines vérités qui seront, pour Léa, dures à digérer.

 

Les barreaux de sa cage dorée vont-ils s'envoler ?

Pourra-t-elle vivre l'amour tant convoité ?"

 

Prologue de l'auteure :

"Je suis calme, détendue. Cela fait si longtemps que je ne me suis pas sentie aussi bien ! Alors d’où vient cette agitation, ce bruit autour de moi. Que se passe-il?
J’ouvre la bouche pour demander, mais aucun son ne franchit mes lèvres. J’essaie d’ouvrir les yeux mais mes paupières lourdes demeurent closes. Je suis plongée dans le noir. Je tente de me relever mais reste immobile, comme attachée. Alors je lâche prise et mon esprit se met à vagabonder. Je flotte dans un nuage de coton velouté.
Peu à peu j’oublie l’agitation et ne suis plus là pour personne. Je glisse dans un silence qui me replonge dans la solitude, cette compagne qui me hante et à laquelle j’essaie d’échapper.
Dans ma nuit je crie, mais on ne m’entend pas. Je m’enfonce dans un sable mouvant, un rêve en noir et blanc."

 

L'auteure : Nathy Drisca a plusieurs cordes à son arc : cette ancienne technicienne en électronique a exercé le métier d'assistante maternelle pendant quinze ans avant d'entamer une troisième vie dans la communication ; elle a notamment créé le cabinet "Plume service". Prison Dorée Rêves déchus est son premier roman, qui sera bientôt suivi de deux nouveautés étonnantes. Pour découvrir les autres écrits de Nathy Drisca : Nathy-Drisca 

Nathy Drisca | Facebook 

 

Prison Dorée. Rêves déchus.

par Nathy Drisca

Editions Nathy Drisca

Isbn 978-1-291-22759-8 ; 235 pages ; 16 €

Commandez



19/04/2013
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres