Livres Critique

N'oublie pas mon petit soulier.

 

N’oublie pas mon petit soulier, de Gabriel Katz

 

 

 

 

 

  C'est l'histoire d'un intermittent du spectacle devenu père Noël qui décide de tout lâcher pour une beauté fatale : erreur funeste car il va être bientôt entraîné dans  des péripéties cauchemardesques à  travers le monde, mafia albanaise aux trousses. Rebondissements en chaîne, personnages bien campés, scènes mémorables, comme celle du réveillon en famille, liberté de ton et humour au détour de chaque page : autant d'ingrédients transformant ce roman jubilatoire en cadeau idéal des prochaines fêtes de Noël, à déposer, bien sûr, au creux du petit soulier. On passe un excellent moment et on dévore les pages. Comme l'explique  Sans connivences : "C'est un vrai "tourne-pages", efficace, facile à lire sans jamais être ennuyeux, d'une drôlerie constante qui ne joue jamais sur la facilité." (http://sansconnivence.blogspot.fr/2015/11/noublie-pas-mon-petit-soulier-de.html). Nous confirmons !

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

"Benjamin Varenne, un beau gosse acteur raté ou plutôt qui n’a pas encore percé, enchaîne les castings foireux et les jobs alimentaires. Pendant la période des fêtes, il fait office de Père Noël au Printemps. Débarque une petite bombe aux longs cheveux, encadrée de deux gardes du corps. Elle minaude ouvertement et exige un selfie avec le Père Noël.
De fil en aiguille, le Père Noël se retrouve dans le lit de la belle, dans un luxueux appartement du XVIe, les gardes du corps sagement parqués dans le salon. Avant de s'endormir, la princesse le prévient : il doit mettre son réveil à 6 heures et disparaître. Manque de chance, le portable n'a plus de batterie. Et Benjamin émerge trop tard. Il tombe nez à nez avec une mamie revêche qui l'insulte dans une langue inconnue - genre pays de l'est- en le braquant avec un énorme pistolet. S'ensuit un règlement de comptes de gangsters et notre Père Noël, paniqué, n’a d’autre choix que de fuir. Car la mamie flingueuse est en fait la mère du petit ami officiel, un caïd albanais qui va tout faire pour se venger selon le principe albanais du kanun."

 

 

 

 

Katz

 

 

 

L'auteur : Gabriel Katz a longtemps été nègre pour des people, des hommes politiques et des écrivains à succès. Puis il devient scénariste de télé et auteur de romans de fantasy, pour lesquels il reçoit plusieurs récompenses, dont le très prestigieux prix des Imaginales. Aujourd’hui il signe au Masque son premier polar, N’oublie pas mon petit soulier, un roman jubilatoire, où l’on retrouve son sens de l’humour et son grain de folie.

 

 

 

 

N'oublie pas mon petit soulier

Par Gabriel Katz

Editions Le Masque - JC Lattès

www.editions-jclattes.fr/le-masque

Isbn : 9782702442609 ; octobre 2015 ; 287 pages ; 19 €uros.

 

 



30/11/2015
0 Poster un commentaire