Livres Critique

Monoparentalité précaire et femme sujet

 

3460(1).jpg

 

 

 

 

  Saviez-vous que le nombre de familles monoparentales double pratiquement tous les 20 ans et que la monoparentalité maternelle est "surreprésentée dans les couches populaires"  ? Les éditions Erès nous offrent une étude qu'il convient absolument de lire sur ce sujet préoccupant. Ces familles, "cibles privilégiées de la pauvreté", révèlent des maux profonds et complexes : aussi le livre de Gérard Neyrand et Patricia Rossi a-t-il le grand intérêt d'éclairer le sujet sous tous les angles, y compris multiculturels ( cf. les racines de la monoparentalité chez les familles comoriennes de Marseille ). Voilà une somme dont on pourra retirer de nombreux enseignements et dont on appréciera fortement la lecture.

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

"Alors que les lois sur l’égalité femme-homme sont en constante révision, le nombre de familles monoparentales constituées, pour l’essentiel, de femmes élevant seules leurs enfants est en augmentation. Pour elles, occuper la position de « chefs de famille » est d’autant plus difficile que la précarité économique – un tiers d’entre elles vivent en dessous du seuil de pauvreté – se conjugue avec un isolement relationnel et une fragilisation psychologique.

Cette évolution pose la question de la place des femmes dans la démocratie ainsi que celle de la maternité et du féminin, et de leur lien à la paternité,  pour les psychismes individuels. Elle nécessite de concevoir un soutien qui ne soit pas seulement économique, mais qui intègre les dimensions sociale et psychologique.

Dans cet ouvrage, les auteurs articulent sociologie et psychanalyse pour rendre compte de la complexité de ce problème social, mais surtout, ils explorent les pistes possibles pour une meilleure prise en charge de ces femmes chefs de famille par les intervenants sociaux."

 

 

Les auteurs : 

 

Gérard Neyrand, sociologue, est professeur à l’université de Toulouse, membre de l’équipe d’accueil Sports, organisations, identités (SOI), directeur du Centre interdisciplinaire méditerranéen d’études et recherches en sciences sociales (CIMERSS, laboratoire associatif) à Bouc-Bel-Air.

Patricia Rossi est psychanalyste à Marseille, membre de la Société de psychanalyse freudienne. Psychologue clinicienne de formation, elle a participé à la conception et à la réalisation de dispositifs dans la cité, relatifs à la parentalité et à la lutte contre l’exclusion sociale.

 

 

Voir le sommaire

 

Monoparentalité parentale et femme sujet

par Gérard Neyrand & Patricia Rossi

Editions Erès / EDITIONS ERES - Les sciences humaines et les pratiques ...

EAN : 9782749242217 ; 335 pages ; 15 €uros.



26/02/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres