Livres Critique

Mala Vida

zoom

 

 

 

 

 

 

   Mala Vida nous plonge dans une Espagne contemporaine tourmentée par ses  ses vieux démons. Nous assistons " à la victoire sans concession des amis de Franco ", une "catastrophe annoncée" .   En écho à la formule de Churchill - " un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre" - l'auteur expose ce qu'il advient quand on ne déjoue pas les risques avant-coureurs. A la charnière du roman politique et du thriller, il revisite certaines heures sombres du régime franquiste. Comme le scandale des bébés volés aux familles de gauche sous Franco, sujet tabou en Espagne même si, depuis quelques années, de nombreuses victimes n'hésitent plus à saisir les tribunaux  afin de retrouver leurs proches.   

Avec Diego, Anna et Isabel, Marc Fernandez met en scène des protagonistes atypiques et bien caractérisés. Bref,  la "bête immonde" continue de faire froid dans le dos et l'on tourne les pages sans discontinuer.

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

"De nos jours en Espagne. La droite dure vient de remporter les élections après douze ans de pouvoir socialiste. Une majorité absolue pour les nostalgiques de Franco, dans un pays à la mémoire courte. Au milieu de ce renversement, une série de meurtre est perpétrée, de Madrid à Barcelone en passant par Valence. Les victimes : un homme politique, un notaire, un médecin, un banquier et une religieuse. Rien se semble apparemment relier ces crimes ... Sur fond de crise économique, mais aussi de retour à un certain ordre moral, un journaliste radio spécialisé en affaires criminelles, Diego Martin, tente de garder la tête hors de l'eau malgré la purge médiatique. Lorsqu'il s'intéresse au premier meurtre, il ne se doute pas que son enquête va le mener bien plus loins qu'un simple fait divers, au plus près d'un scandale national qui perdure depuis des années, celui dit des "bébés volés" de la dictature franquiste.

Quand un spécialiste du polar mêle petite et grande histoire sur fond de vendetta, le résultat détonne et secoue. Marc Fernandez signe ici un récit sombre et haletant qui nous dévoile les secrets les plus honteux de l'ère Franco, dont les stigmates sont encore visibles aujourd'hui. Un premier roman noir qui se lit comme un règlement de comptes avec la côté le plus obscur de l'Espagne."

 

 

 

L'auteur :  Marc Fernandez, cofondateur et rédacteur en chef de la revue Alibi, consacrée au polar, est journaliste depuis plus de quinze ans. Il a longtemps été chargé de suivre l'Espagne et l'Amérique latine au Courrier international. Il est également coauteur de plusieurs livres d'enquêtes (La ville qui tue les femmes, Hachette Littératures). Mala Vida est son premier roman en solo.

 

 

 

 

 

Mala Vida

Par Marc Fernandez

Editions Préludes

preludes-editions.com

ISBN : 2253191167  ; octobre 2015 ; 288 pages ; 13,60 €uros.



11/12/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres