Livres Critique

Lettres contre la guerre.

 

 

Lettres contre la guerre

 

 

 

 

 

 

     C'est le livre du moment. Si vous voulez garder le cap  dans cette période troublée,   si vous ne souhaitez plus vous laisser étourdir par le festin médiatique servi nuit et jour, alors, procurez- vous le vite car il   vous aidera  à garder une vision d'ensemble. Comme l'explique Tiziano Terzani : "Nous ne devons plus nous laisser entraîner par des visions partielles de la réalité, nous ne devons pas devenir les otages de la rhétorique à laquelle recourent ceux qui sont à court d'idées pour remplir le silence par la frayeur " (p.32). Comme Saint-François d'Assise, parti trois fois rencontrer les musulmans lors des croisades, Tiziano Terzani incarne le vrai visage de la paix. L'auteur de ces 8 lettres, écrites  entre le 14 septembre 2001 et le 7 janvier 2002,  ne se limite  pas à bousculer les idées reçues : il nous incite, simplement, à résister à l'esprit de guerre. Lecture faite, ces textes demeurent et résonnent tant ils insufflent la sagesse qui nous fait défaut. 

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

"Peu après les attentats du 11 septembre 2001, la journaliste italienne Oriana Fallaci publie un article puis un livre intitulés La Rage et l’orgueil, dans lequel cette grande figure progressiste italienne s’en prend au monde musulman dans son ensemble. Les musulmans y sont comparés à de « nouveaux croisés » et les imams à des « guides spirituels du terrorisme » dont les mosquées « grouillent jusqu’à la nausée de terroristes ou d’aspirants terroristes ». 

Effondré par les outrances d’une femme dont la carrière de brillante intervieweuse l’avait amenée à dialoguer avec le Shah d’Iran, Willy Brandt, Lech Wałęsa, le colonel Kadhafi, Yasser Arafat, Indira Gandhi, à se débarrasser de son voile devant l’ayatollah Khomeini ou encore à faire admettre à Kissinger que la guerre du Vietnam s’était avérée « inutile », Tiziano Terzani s’attelle à la rédaction d’une réponse, qui va prendre la forme de lettres adressées à son petit-fils Novalis.

Ces Lettres contre la guerre sont d’abord l’oeuvre d’un Occidental qui a passé près de la moitié de sa vie en Orient, sans jamais y perdre ses racines ni son cartésianisme. Mieux que quiconque en Europe, il a senti la nécessité du dialogue Nord-Sud et Est-Ouest, et l’absurdité non seulement de la guerre dite « contre le terrorisme » mais aussi de toutes les guerres menées sous les prétextes de « modernité » ou de « civilisation », et qui ne sont souvent que les cache-nez de l’avidité des hommes et de leur soif de pouvoir. Fidèle à sa méthode de grand baroudeur du journalisme, c’est depuis le Pakistan et l’Afghanistan que Terzani écrit la plus grande partie de ces lettres. Là, il comprend « le drame du monde musulman dans sa confrontation avec la modernité, le rôle de l’islam en tant qu’idéologie antimondialisation ».

Ce texte est visionnaire à plus d’un titre. Au détour de chaque phrase, on y décèle les erreurs qui furent celles de l’Occident dans son rapport au monde musulman et plus largement à toutes les autres cultures, avant et après le 11 septembre 2001.

Lettres contre la guerre, d’où émanent à la fois une colère sourde et un pacifisme de combat, est une contribution essentielle au débat géopolitique mondial et une pierre cruciale sur la voie de la paix des nations. Sa lecture, près de quinze ans après sa rédaction, n’a jamais semblé aussi nécessaire."

 

 

 

 

L'auteur : Tiziano Terzani est une légende du grand reportage. Correspondant en Asie du Spiegel et du Corriere della Sera pendant près de 30 ans, il a été témoin de la chute de Saigon, du génocide khmer et de la Chine maoïste. Marqué par l’Inde et sa spiritualité, il s’est détaché de son métier durant les années 1990 pour se retirer dans une cabane et méditer sur la vie. Un autre tour de manège est le dernier livre qu’il a publié de son vivant. Un livre testament qui a bouleversé plus d’un demi-million de lecteurs et constitue l’un des plus grands phénomènes éditoriaux de ces dernières décennies en Italie. Il a aussi été traduit en allemand, en turc, en polonais, en slovène, en espagnol, en catalan, en grec et en russe.

 

 

 

 

 

Lettres contre la guerre.

Par Tiziano Terzani

Editions Intervalles: Accueil

www.editionsintervalles.com/

N° ISBN : 978-2369560272 ; novembre 2015 ; 160 pages ; 12 €uros.



30/11/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres