Livres Critique

Les Monstres

 

zoom

 

 

 

 

 

 Rien de tel qu'un vrai polar pour raviver les couleurs de l'été : avec ces Monstres, vous ne serez pas déçu ;   ce sont les meilleurs qui le disent : « Quelle brillante et fantasmagorique intrigue policière ! » selon James Ellroy ou bien « Hypnotique et aussi effrayant que l'enfer » pour Stephen King. Une galerie de personnages authentiques  et croqués avec  empathie, une intrigue fascinante et parfaitement calibrée, une scène mythique : Detroit, la "Motor City", désormais   appauvrie et fantasmagorique, un tueur plus qu' incroyable, à la lisière de l'art et de la folie : autant d'ingrédients contribuant à happer le lecteur tout en le mettant en garde sur les dangers du temps. Bref, ce polar musclé déborde de matière grise : il se nourrit de refoulé, de cauchemardesque et d'inexplicable. Lauren Beukes y manie l'effroi avec l'habileté d'un tueur à gages. Moralité : si vous voulez recevoir une claque fantastique, lisez ce livre. Ma foi, j'en flippe encore.

 

 

 

 

 

Présentation :

 

"Depuis qu'elle travaille à Detroit, département des Homicides, l'inspectrice Gabriella Versado ne s'était jamais trouvée face à une telle monstruosité : un jeune garçon mutilé, le haut de son corps mêlé aux membres inférieurs d'un cerf. Profondément remuée, Gabi se lance à la recherche du macabre sculpteur.
Pendant ce temps, sa fille, Layla, qu'elle délaisse trop souvent, se met en tête de débusquer des pervers sur Internet avec sa meilleure amie. Sa mère ne se doute pas un instant que l'adolescente est à deux doigts de tomber entre les mains du psychopathe, un fou qui se rêve artiste...  Lauren Beukes construit avec virtuosité une intrigue policière qui nous dévoile le destin d'une poignée de personnages perdus dans la vie, errant dans une métropole en plein déclin. Bienvenue à Murder City."

 

 

 

L'auteure :   Inclassable. Cet adjectif semble avoir été inventé pour définir Lauren Beukes. Car la Sud-Africaine ne se contente pas d'être écrivain. Elle est aussi journaliste, scénariste, auteur de documentaires et de bandes dessinées. Comparée à William Gibson, Aldous Huxley ou encore George Orwell, dont on dit qu'elle assure brillamment la relève, Lauren Beukes s'est fait connaître des amateurs de littérature de l'imaginaire grâce à ses romans d'anticipation : Zoo City (Presses de la Cité, 2013), qui lui a valu en 2011 le prestigieux prix Arthur C. Clarke, et Moxyland, un roman cyberpunk encensé par la critique. Noir et dérangeant, Les Lumineuses, thriller d'un genre nouveau qui joue avec les codes du fantastique, est en cours de publication dans une vingtaine de pays.

 

 

 

 

Les Monstres

par Lauren Beukes.

Traduit de l'anglais (Afrique du Sud ) par Laurent Philibert-Caillat

Editions Presses de la Cité  / Accueil du site Internet des éditions Presses de la Cité

www.pressesdelacite.com

EAN : 9782258116368 ; juin 2015 ; 22,50 € - 470 p.



04/08/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres