Livres Critique

Les Atrocités des pirates

1507-1.jpg

 

  Romantiques et pré-révolutionnaires, "atroces" et égalitaires, rêveurs ou criminels,  les pirates continuent d'enflammer l'imaginaire, au travers de leurs mille et unes aventures.

   On sait moins que nombre d'entre eux parvinrent à se réinsérer aisément avec le concours des populations locales, comme à La Réunion, par exemple.

    Tel ne fut pas le cas d'Aaron Smith qui, en 1824, publia ces Atrocités des pirates afin de se dédouaner des accusations de piraterie qui l'accablaient.

     Son  récit se double d'une   enquête de 70 pages signée Frantz Olivié où l'on découvre pas à pas "l'invraisemblable vérité"... Ce "récit d'élucidation" démêle parfaitement le faux du vrai : voilà, Monsieur le Pirate, votre prose populiste est  démystifiée. Quel dommage pour la postérité !

 

Présentation de l'éditeur :

 

"À l’été 1822, au large de Cuba, Aaron Smith était capturé par des pirates alors qu’il s’en retournait de la Jamaïque en Angleterre. Le malheureux fut retenu des mois durant parmi eux et participa à leur vie de rapines. Arrêté par les autorités espagnoles, il fut ensuite livré à la justice britannique, qui lui intenta, en 1823, un procès pour actes de piraterie.
Verdict : acquitté.

Certains des témoins de ce procès avaient pourtant reconnu en lui tout simplement le chef des pirates qui, le visage barbouillé de poudre à canon et le sabre d’abordage au poing, les avait soulagés de leurs biens au large du récif cubain…
En 1824, il faisait paraître à Londres Les Atrocités des pirates, un livre caméléon à la fois roman d’aventures et plaidoyer en faveur de son innocence.
Il n’en fallait pas davantage pour que l’on menât autour de cet équivoque personnage une enquête approfondie, dont les conclusions extraordinaires dévoilent une page sensationnelle de l’histoire universelle de la piraterie".

 

Les Atrocités des pirates

Récit véridique des souffrances sans exemple endurées par l’auteur pendant sa captivité parmi les pirates de l’île de Cuba ; avec l’exposé des outrances barbares de ces forbans inhumains

par Aaron Smith

Illustrations de Franck Fiat.
Traduit de l’anglais par Laura Brignon et Frantz Olivié.
Suivi d’une Enquête par Frantz Olivié.

Éditions Anacharsis | Rencontres entre cultures

janvier 2014 ; 192 pages ; 12,5 x 20 cm ; ISBN : 979-10-92011-06-7 ; prix : 20 €

 



06/08/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres