Livres Critique

Le règne hystérique de Siffoney 1er Roi d'Irlande

zoom

 

 

 

 

  

 

   Avec ces tribulations picaresques  de Siffoney 1er, Spike Milligan nous offre un livre  "nonsensique" et délirant. A la charnière de Blake Edwards et de Raymond Devos, il multiplie les situations loufoques et crée des dialogues désopilants en jouant  avec les mots - soit dit en passant, l'excellente traductrice, Béatrice Vierne, a dû en baver des ronds de chapeaux ! - Ce bouquin hilarant ne fait aucune concession à quoi ou qui que ce soit. C'est ainsi, par exemple, qu'il multiplie  les écarts de langage afin d'ébahir son lecteur, à la manière de San Antonio ou Gargantua. Rien de tel que ce livre pour vous décoincer les zygomatiques ; faites donc comme moi : carburez   au Spike Milligan pour les Fêtes et au-delà !    

 

 

Citation choisie : "Londres ! Métropole grouillante, patrie du moche, du crasseux, du dégueu, du puant et du merdeux, des agressions, des cocktails Molotov, des viols, des hooligans, des bombes et des assassinats. Le Dr Johnson a dit : "Quiconque est las de Londres est las de vivre" - qu'il aille se faire foutre, ce con. Des bâtiments anonymes et monstrueux projetés jusqu'au ciel, imbéciles et hurlants, dans le style connu sous le nom d'Art Lego. Des bâtiments qui, par la faute de leur stérilité, privaient l'artisan de travail - le graveur sur bois, le tailleur de pierre, l'ébéniste, le graveur sur cuivre, le forgeron d'art, le plâtrier, tous perdus désormais parmi les quatre millions de chômeurs."

 

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

 

"Un grand roman nonsensique, irrévérencieux et ravageur, signé par l’enfant terrible de la littérature comique anglaise.

 

 

Ouvrier au cul d’une bétonnière sous la pluie d’un faubourg londonien gangréné par le National Front (dont le programme politique se résume à : « J’vais t’exploser la tronche, fumier »), Mick Siffoney serait-il en réalité un descendant des rois d’Irlande, comme son père le lui a juré, couché sur son lit de mort ?... Voilà donc la famille Siffoney au grand complet – avec femme, enfant, chien péteur et perroquet bavard (« Touche pas ta bite, matelot ! ») – qui débarque dans son village natal de Deghooleen pour reconquérir sa couronne. Comme si l’Irlande n’avait pas déjà assez de problèmes comme ça !

Car à Deghooleen on croise pêle-mêle un Hongrois exhibitionniste en situation délicate (que faire dans un camp naturiste ?), deux hindous en goguette, un policier qui se transforme la nuit en « chanteur fantôme », forçant ses victimes à l’écouter sous la menace, un cheval de course shooté à la benzocaïne kidnappant ses kidnappeurs, sans compter l’habituelle cargaison d’ivrognes, de pervers, d’arnaqueurs et de crétins patentés qui font le charme de la Perfide Albion comme de la Verte Érin. C’est le début d’une saga rocambolesque, entrecoupée des rêves de gloire héroïque de Siffoney, tout droit sortis de Sacré Graal !... Dans ce roman comique au souffle irrésistible, servi par un style pétaradant d’inventions verbales, toutes les classes sociales, ethnies et religions, tous les travers humains sont passés à la moulinette d’un humour ravageur dont les dérapages sont rattrapés in extremis par l’inimitable sens de l’absurde de l’auteur. Cocktail détonnant mêlant allègrement la misanthropie d’un Jean Yanne à la folie littéraire d’un Flann O’Brien, ce jeu de massacre, féroce et hautement réjouissant, est une lecture garantie 100 % antimorosité !"

 

 

 

 

 

L'auteur :  Né en Inde, irlandais d’origine, Spike Milligan (1918-2002) est considéré comme le plus grand auteur comique anglais de la seconde moitié du XXe siècle, aussi populaire en Grande-Bretagne qu’un Coluche ou un Desproges en France.  Jeune soldat pendant la Seconde Guerre mondiale (ses authentiques et cocasses « Mémoires de guerre » paraîtront prochainement chez Wombat), puis musicien dans un orchestre de jazz, il devient tout au long des années 1950, aux côtés de Peter Sellers et Harry Secombe, la vedette du « Goon Show », émission radio déjantée de la BBC, admirée aussi bien par Marcel Gotlib (qui tenta de l’adapter) que par les Monty Python (qui lui confieront un rôle dans La Vie de Brian).

Comédien, scénariste et écrivain prolifique, auteur de nombreux pastiches et chantre du « plus mauvais poète du monde », William McGonagall (dont on croisera dans le présent livre un cousin irlandais), Milligan signait en 1987 avec ce roman de maturité un de ses chefs-d’œuvre, jouant en virtuose de toutes les gammes de l’humour.

 

 

 

 

Le règne hystérique de Siffoney 1er Roi d'Irlande.

Par Spike Milligan

Traduit de l'anglais par Béatrice Vierne

Couverture de Winshluss

Nouvelles Editions WOMBAT

www.nouvelles-editions-wombat.fr/

Coll. « Les Insensés » nº 22

EAN : 9782919186808 ; sept. 2015 ; 320 pages ; 20 €



20/12/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres