Livres Critique

Le Mur de mémoire

   

 

« Toutes les heures,   partout sur la planète, des quantités infinies de souvenirs disparaissent, des atlas entiers sont entraînés dans des tombes.» Anthony Doerr est, de son propre aveu, "un auteur amoureux du monde". Il nous offre ici un intéressant recueil de nouvelles traitant " du sens que la mémoire donne à notre vie, de la manière dont   elle rend notre vie cohérente et pleine de signification". Transportant ses   lecteurs dans différentes vies et différents endroits, Anthony Doerr  essaye, ce faisant, de nous éveiller / réveiller à la beauté du monde. Pari tenu pour ce périple inventif et poétique qui nous a captivé du début à la fin. 
 

Présentation de l'éditeur :

 

"De l’Afrique du Sud à la Lituanie, de l’Allemagne nazie à la banlieue de Cleveland, le livre d’Anthony Doerr est un voyage troublant dans l’espace et dans le temps. Le temps de la mémoire qui relie, comme un fil fragile, les personnages de ces six nouvelles, tous hantés par la perte ou la résurgence de leur passé, et confrontés à ce manque vertigineux de ce qui a été mais n’est plus. À l’image d’Alma, une veuve septuagénaire de Cape Town, à qui l’on tente curieusement de voler ses plus précieux souvenirs, dans la magnifique nouvelle qui donne son titre au recueil.
Nulle nostalgie sous la plume d’Anthony Doerr, plutôt la volonté d’évoquer, de son écriture fluide, cristalline et élégante, en quoi la mémoire façonne nos destins et fait de nous des êtres véritablement humains. Récompensé par les plus prestigieux prix anglo-saxons, révélé en France par Le Nom des coquillages, il poursuit une œuvre ambitieuse et originale qui ne ressemble à aucune autre."

 

« Anthony Doerr appartient bel et bien à une espèce rare d’écrivains. » The New York Times

« Un incroyable talent et une sensibilité hors du commun. » The San Francisco Chronicle

« Un styliste hors pair. » The Guardian

 

L'auteur :

 

Couronné à plusieurs reprises par des prix importants, Anthony Doerr construit peu à peu une œuvre inclassable et étonnante.
Sélectionné par la revue Granta comme l'un des meilleurs jeunes auteurs écrivains américains, il a déjà publié chez Albin Michel: Le nom des coquillages (2003) et A propos de Grace (2006).
Le mur de mémoire a été couronné par le Story Prize et par le Sunday Times Short Story Award, l'un des plus importants prix récompensant des nouvelles.

 

Le Mur de mémoire

par Anthony Doerr

Les éditions Albin Michel

février 2013 ; 304 pages

EAN13 : 9782226246813

Prix : 21.50 €



11/02/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres