Livres Critique

Le cri du cerf

zoom

 

 

 

 

  "Une enquête policière, c'est comme ce jeu dont les enfants raffolent qui consiste à relier une série de points donnés pour révéler un dessin. A la seule exception que, dans une enquête, les points sont des indices à trouver et qu'il faut tenter de leur donner un sens avant que le criminel ne récidive."  Johanne Seymour sait de quoi elle parle : réalisatrice de séries policières télévisées, elle maîtrise l'art de laisser son auditoire/lectorat en permanence sur sa faim. On ne cesse de se demander qui est le tueur en série  jusqu'à l'incroyable dénouement. Des personnages bien caractérisés, un drame subtilement noué,   une progression mathématique au service de la logique narrative :   tous les ingrédients du thriller  sont ici réunis, pour le meilleur et, surtout, pour le pire. On passe un excellent moment avec ce livre qui vous met le couteau sous la gorge. Une lecture divertissante et glaçante à la fois.

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

"Un matin d’octobre, Kate plonge dans les eaux glacées de son lac près du village de Perkins, dans les cantons de l’Est, et trouve le cadavre d’une fillette. Plus tard, une seconde victime confirmera la présence d’un tueur en série. Qualifiée par ses pairs de vindicative, le sergent Kate McDougall devra mener l’enquête la plus difficile de sa carrière. Pour démasquer la Bête, elle aura à affronter ses démons et remonter le fil de son passé. Une démarche qui l’entraînera au coeur d’un cauchemar et qui risque de briser le fragile équilibre sur lequel elle a bâti sa vie. Une vie marquée par le cri du cerf (...) Le Cri du Cerf a révélé Johanne Seymour comme une des valeurs sûres du thriller nord-américain francophone. Ce premier opus introduit une figure féminine forte : Kate McDougall. Ce récit est incisif. Impossible de le poser sans aller à la fin. Il a été nommé pour de nombreux prix et est en cours d'adaptation pour une série télévisée. Johanne Seymour est devenue un des maîtres incontestables du thriller. Le Cri du cerf s'est d'emblée positionné comme best-seller et a déjà été réédité."

 

 

L'auteure :     Johanne Seymour a fait des études de théâtre, puis de réalisation. Elle a commencé sa carrière comme comédienne avant de passer  derrière la caméra en 1990. D'abord à titre d'auteure et de metteure en scène (Santa Maria, Diva, Merci beaucoup !), puis à titre de réalisatrice (Emma, Cent titres et Auteurs libres). Elle a aussi réalisé trois courts métrages, dont La Dernière pomme, qui a remporté le prix du « Meilleur court métrage » au festival de Tunis 2000.
En 2004, elle se consacre à l'écriture romanesque. Son premier roman, Le Cri du cerf,  met en scène l'enquêteur Kate McDougall. Le suivant, Le Cercle des pénitents, est finaliste au prix Arthur-Ellis en 2006. En 2008, Le Défilé des mirages complète le premier cycle des enquêtes McDougall.
Vanités, publié en 2010, également finaliste aux prix Arthur-Ellis et Saint-Pacôme 2011, ouvre la voie au deuxième cycle des enquêtes de Kate McDougall. Il est suivi d'Eaux fortes, en 2012. Le Cri, une minisérie télévisée de six épisodes tirée du roman Le Cri du cerf, produite par Attraction Images et scénarisée par l'auteure, sera diffusée prochainement sur les ondes de Séries Plus. Johanne Seymour est l'instigatrice/animatrice des Printemps meurtriers de Knowlton, un festival international de littérature policière ayant lieu chaque printemps dans la ville de Lac-Brome.

 

 

 

Le Cri du cerf

par Johanne Seymour

Editions Eaux troubles

Thrillers Editions Eaux Troubles: Accueil

www.thrillers-editionseauxtroubles.com/

Isbn : 9782970099352. Avril 2016. 306 pages. Prix : 21 € 

 



15/06/2016
0 Poster un commentaire