Livres Critique

Le Cercle des Homards. Hoëdic, une île entre rumeur et naufrage.

 

 

 

 

    "Le commun des mortels croit ce qu'il voit mais il voit toujours ce qu'il croit" disait Rudyard Kipling.  On le sait, la peste émotionnelle   se nourrit des catastrophes ; elle sévit aussi dans les territoires périphériques  ...
   Patrick Macquaire ressuscite ici le naufrage du Saint-Philibert, un petit vapeur côtier dont le drame "était resté inscrit en pertes et profits au bilan de l'histoire..."  Mais il ne se limite pas à décrire les conséquences d'un événement historique sciemment condamné à l'oubli   par les institutions ( Rendons hommage à l'auteur d'avoir enfreint cette "loi de protection" indigne ! ) ; il livre   une réflexion passionnante sur les anciennes formes de vie communautaire  pratiquées par  les îliens ( souvenez-vous, elles valurent  aux Niveleurs refusant les enclosures d'être déportés en masse par Cromwell au Nouveau Monde    ... ) L'auteur soulève aussi des questions riches sur "notre époque qui se noie dans la science", sur la violence, " ce moment où tout risque d'imploser parce qu'on ne sait plus qui est qui", sur la rumeur, enfin, " qui déforme ce que les hommes savent. Elle fait en sorte qu'ils ne sachent plus rien. Elle manipule (...) Elle ne fait rien d'autre que de ramener le groupe à une époque où il n'existait pas (...) Elle a souvent le temps de commettre des dégâts irréparables et de semer ici et là les conditions de son retour. En permanence, elle recrée les conditions de la violence. Son objectif, c'est d'assurer le retour du chaos". Ce document ethnographique unique se lit d'une traite : il a prodigieusement intéressé Livres Critique.  Ou comment un événement arraché à l'oubli peut se lire au présent. Et si ce texte remarquable était LA lecture de votre été 2013 ?

 

Présentation de l'éditeur :

  "Le 14 juin 1931, le « Saint-Philibert », un vapeur affrété par l’Union des Coopérateurs, quitte Nantes pour une excursion à Noirmoutier. Il sombre au retour, dans la baie de Bourgneuf, devant la bouée du Châtelier. Cinq cents passagers issus du mouvement ouvrier, des syndicalistes, des militants libres penseurs disparaissent dans les flots. La mer garde les dépouilles des victimes. Le deuil impossible provoque un véritable séisme dans le corps social tout entier. On parle alors de ce Titanic breton disparu dans les vagues menaçantes des années trente. L’annonce de toutes les catastrophes.
Le deuil entravé donne naissance à de nombreuses calomnies, à des rumeurs : les passagers ont forcé le capitaine à prendre la mer contre son gré… Les consommateurs ont trouvé des bijoux dans les homards pêchés sur la côte… Le conflit social et politique se déchaîne. Il oppose les mouvements catholiques aux mouvements anticléricaux. À Paris, les Camelots du Roi de Charles Maurras invectivent Aristide Briand, élu de Nantes, rapporteur de la loi de séparation de l’Église et de l’État. L’artisan de la paix est pris à partie. Le vent se lève à l’horizon. La vieille Europe renoue avec ses démons. La vague sombre des années trente submerge toute une partie de la côte atlantique.
Sur l’île d’Hoëdic les pêcheurs ne parviennent plus à vendre leurs homards. Ils ont dévoré les victimes du « Saint-Philibert », dit la rumeur. Commence alors un long exode. L’île perd la quasi-totalité de ses habitants en l’espace d’une saison. Quelques pêcheurs reviennent pour confier à l’auteur leur mémoire de cette époque brutale. Une époque de tensions et de ruptures qui rappelle celle que nous traversons aujourd’hui. Un récit rythmé par des rencontres inattendues à Hoëdic, à Nantes. L’histoire d’une communauté oubliée. Un drame enseveli pour cent ans sous les lois de protection de la justice. Patrick Macquaire nous livre un récit qui n’est pas sans rappeler la gestion des tensions et des conflits qu’il évoque dans « Le Quartier Picassiette ». Il tente ici, dans un simple récit, de montrer comment la rumeur transforme le réel pour lui substituer la violence."

 

L'auteur : Patrick Macquaire est éducateur spécialisé, anthropologue formé à l’EHESS Paris, directeur d’une Structure d’Insertion par l’Économique. Il s’est principalement consacré à la mise en œuvre d’opérations de développement social urbain et à la création de structures associatives. Il est l’organisateur des Rencontres Internationales de Mosaïque à Chartres. Dernier livre paru : « Le Quartier Picassiette, un essai de transformation sociale à Chartres » ( Le Quartier Picassiette - Livres Critique).

 

Le Cercle des Homards.

Hoëdic, une île entre rumeur et naufrage

Ethnographie d'une catastrophe maritime

par Patrick Macquaire

Collection "des Iles"

Editions Petra / Editions PETRA

Isbn : 9782847430660, 220 pages, 22 €



21/06/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres