Livres Critique

L'Emprise du passé

 

http://extranet.editis.com/it-yonixweb/IMAGES/PC/P3/9782258133594.jpg

 

 

 

 

 

  "Elle respirait le mal-être et le désespoir par toutes les pores de la peau" (p.35). Telle était Kate Linville selon son collègue Caleb Hale. Pour autant, dès qu'elle apprend le sordide assassinat de son père, la policière à Scotland Yard  prend résolument les choses en main.  Son enquête lui révèlera le passé d'un père qu'elle aimait sans vraiment le connaître. Le grand intérêt de ce roman réside dans ses nombreux rebondissements et la forte densité des personnages. Où l'assassin se tapit-il ?   Plongez-vous dans ce bain de suspense :  vous serez saisi par l' effroi romanesque subtilement distillé par Charlotte Link.  A vous tremper de sueurs glacées...

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

"Qui pouvait bien en vouloir à Richard Linville, ancien inspecteur de police, retrouvé assassiné dans son domicile de Scalby ? L'enquête piétine et sa fille unique, Kate, 39 ans, détective, comme papa, décide de prendre les choses en main. Quitte à froisser Caleb Hale, à qui le dossier a été confié, et qui compte bien, grâce à lui, redorer son image – il sort tout juste de cure de désintoxication.
La vérité, cependant, c'est que Kate avance nettement plus vite que lui. Elle n'a pas plus tôt mis le nez dans l'affaire que les pistes se multiplient – et, avec elles, les morts. Dont celle d'une certaine Melissa Cooper, qui aurait été un temps la maîtresse du défunt. Tandis que Caleb, persuadé que Richard a subi la vendetta d'un malfrat, épluche les archives de la police, Kate, de son côté, va creuser la vie de ce père dont elle croyait tout savoir... Mais est-elle vraiment prête à remuer le passé ?"

 

 

 

L'auteure :  Jeune espoir encensé par la critique allemande lorsqu'elle publie un premier roman en 1982 à l'âge de dix-neuf ans, Charlotte Link, dont la popularité n'a depuis, cessé de croître, s'impose aujourd'hui comme le brillant auteur de grands récits romanesques. Elle est devenue l'un des auteurs les plus populaires d'Allemagne. Ses romans figurent régulièrement sur les listes des best-sellers, mais elle écrit également des nouvelles, des livres pour enfants ou des articles pour les quotidiens et les magazines. On lui doit plusieurs best-sellers portés avec succés au petit écran, dont la trilogie Sturmzeit en 1999. Avec dix livres parus aux Presses de la Cité, dont L'Invité de la dernière heure, Le Soupirant et L'Enfant de personne, Charlotte Link s'est imposée comme l'une des reines du suspense psychologique. Ses romans sont des best-sellers internationaux.

 

 

 

L'Emprise du passé

Par Charlotte Link

Editions Presses de la Cité

Accueil du site web des editions Presses de la Cité

www.pressesdelacite.com/

Isbn : 9782258133594 ; 3 mars 2016 ; 384 pages ; 21 €uros.



17/03/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres