Livres Critique

Hôtel International

arton150-163x250.jpg

 

   

 C'est l'histoire d'une jeune nana un peu perdue qui décide de porter le deuil de son père en s'exilant au Cambodge. Mais que va-t-elle faire là-bas, me direz-vous ? Est-ce le souci de fuir sa douleur et/ou d'accuser l'entourage ? S'agit-il de chercher un "abri anti-tout" ? Quoique souvent dénué d'illusions ( "On est des êtres humains et on vit ensemble dans un joyeux bordel, vide de sens. C'est ça, la vérité", p. 216 ), ce journal plein de fraîcheur révèle  moultes  qualités littéraires : la vivacité de l'auteure, sa finesse d'observation  ( cf. les touristes japonais, p.126) et  son humour désabusé font mouche. On rit souvent avec plaisir et on se dit que Rachel Vanier a du talent.  Au-delà de la tristesse, voilà, en fait, un hymne malicieux à la vie.   Truffé de trouvailles linguistiques, ce premier livre séduit, en tous cas,  son lecteur.  Bravo !

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

"Lorsque Madeleine apprend le suicide de son père, un suicide pourtant attendu et redouté, sa réaction n’est pas celle qu’elle avait consciencieusement préparée. Désarmée, elle décide de remettre à plus tard l’affrontement de son deuil en s’envolant pour le Cambodge. Là, entre paumés des cinq continents, expatriés tordus et coutumes locales étranges, une communauté improbable se rassemble, soudée à grand renfort de séduction, de rires mêlés d’anglais de série télé et surtout de mojitos. Un mensonge en entraînant un autre, comme s’il en fallait toujours plus pour brouiller ses repères, Madeleine se retrouve embarquée dans l’organisation d’un défilé de mode. Car Phnom Penh a aussi sa Fashion Week. Et si cette terre d’exil et ces drôles de compagnons d’infortune ne se révèlent ni salutaires ni réconfortants, ils deviennent les décors et les acteurs d’un théâtre incongru vibrant d’humanité, d’aventures improbables et d’amours incertaines. Fuite en avant physique et psychologique, Hôtel International est le roman d’un vie mise entre parenthèses."

 

L'auteure : Rachel Vanier est née à Budapest en 1988. Après avoir grandi à Lille, fait ses études à Paris, s’être échappée à Boston puis avoir crapahuté au Cambodge, elle tient aujourd’hui un blog et travaille dans le monde non moins dépaysant de l’innovation et des startups. Hôtel International est son premier roman.

 

Hôtel International

par Rachel Vanier

Editions Intervalles - Accueil

Février 2015 ; 251 pages ; ean : 9782369560166. Prix : 17 €uros.



03/02/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres