Livres Critique

Dire non

 

 

1540-1.jpg

 

    "Le vieux monde se meurt, le nouveau tarde à apparaître et, dans ce clair-obscur, surgissent les monstres".  Les "monstres", explique Edwy Plenel à l'appui de cette phrase d'Antonio Gramsci, ce sont les figures   commençant à hanter les vieilles démocraties : xénophobes, antisémites, violents, extrêmistes de tous poils, etc. Drôle d'état des lieux. Edwy Plenel dénonce   la terrible atonie des instances nationales, la montée de l'insignifiance, l'incapacité à envisager l'avenir, l'immobilisme, les affaires en tous genres... Ce livre saisissant ne se limite pas à mettre en scène  les contradictions de l'époque : il offre au lecteur une partition pleine de sens et de clarté. Mieux, sa vision d'ensemble donne des clés indispensables pour comprendre les processus en cours. On reste  sonné par la virtuosité et la précision  d'Edwy Plenel. A lire très vite.

 

Présentation de l'éditeur :

 

"La France ressemble ces temps-ci à un Titanic dont l’équipage dirigeant irait droit vers l’iceberg, le sachant et le voyant mais ne trouvant rien pour l’empêcher. Économique, sociale, démocratique, européenne, culturelle, écologique, etc. : les crises s’accumulent dans une confusion du sens et une perte de repère dont aucune force ne semble capable de dénouer les fils, à l’exception des tenants de la régression la plus obscure vers le plaisir de détester ensemble – les Roms, les Arabes, les Juifs, les étrangers, le monde, les autres, tous les autres.

Nous ne sommes pas condamnés à cette fatalité. Urbaine, diverse et mêlée, dynamique et inventive, la France telle qu’elle est et telle qu’elle vit n’est pas conforme à cette image de régression, de division et de repli. Mais, entre cette réalité vécue et la politique supposée la représenter, le gouffre ne cesse de se creuser. Aussi la crise française est-elle d’abord une crise politique, crise de représentation, crise des institutions, fin de régime. Celle d’une République épuisée, à bout de souffle, impuissante et illisible, condamnée à vivre dans l’instant sans que le passage de l’hystérie sarkozyste à l’apathie hollandaise change la donne.

Allons-nous subir ou réagir ? Ne nous revient-il pas, dans la diversité de nos attentes et de nos espoirs, de relever la France en réinventant sa République, une République enfin conforme à sa promesse de liberté étendue, d’égalité approfondie et de fraternité retrouvée ? Ne sommes-nous pas requis, sauf à définitivement accepter cette servitude volontaire des peuples qui ne savent plus dire « non » ? Dire non est cet appel au sursaut, un sursaut démocratique et social qui rassemble et conforte afin de trouer l'épais brouillard qui, aujourd'hui, voile l'espérance."

 

L'auteur : Edwy Plenel est cofondateur et président de Mediapart, journal en ligne indépendant et participatif.


 

Dire non

par Edwy Plenel

Accueil DonQuichotte éditions 

ISBN : 978-2-35949-287-3 ; avril 2014 ; 168 pages ; 14 €

 


 



18/04/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres