Livres Critique

Délits d'élus. 400 politiques aux prises avec la justice.

 1507-1.jpg

 

 

    Vraiment gonflés Philippe Pascot et Graziella Riou Harchaoui ! Ils viennent de publier un dictionnaire   documenté qui pointe les démêlés des hommes politiques avec la justice. 400 cas sont ici étudiés et il y aura bientôt un deuxième tome... Selon l'éditeur Max Milo, qui nous a habitués à bousculer le ronron éditorial avec moultes publications percutantes ( cf. par ex.,  Le Loup de Wall Street ou Comprendre Hitler et les Allemands ) , " cette liste - non exhaustive mais sans cesse renouvelée - a été constituée à partir de faits avérés, jugés ou en passe de l'être et relayés pour la plupart dans les médias". Bien sûr, il y a des cas limites et l'on peut se demander si la justice n'a pas parfois la main   lourde : citons, par exemple,  Jack Lang qui, ayant refusé la publication d'un livre d'entretiens en raison d'une déformation de ses propos par l'éditeur, s'est vu condamné à "34 000 € en remboursement des frais exposés pour la préparation de l'ouvrage". Une facture pour le moins salée : chacun sait bien qu'un éditeur a rarement de tels frais...  Reste que ce livre-vérité a le grand intérêt d'attirer l'attention sur de nombreux dérapages et  risques inhérents au métier politique : en ces temps de crise, nos élus n'ont pas droit à l'erreur. A bon entendeur...

 

Présentation de l'éditeur :

 

   « Si la présence vigilante des citoyens ne se fait pas sentir, les élus sont abandonnés à leur propre faiblesse et cèdent bientôt, soit aux tentations de l’arbitraire, soit à la routine et aux droits acquis. »
Pierre Mendès France

Élus mis en examen et/ou en garde à vue, placés en détention provisoire, condamnés pour trafic d’influence, impliqués dans des affaires de mœurs, pour avoir truqué des marchés publics ou confondu leur compte en banque avec celui de la collectivité qu’ils administrent...

Ce livre recense les faits délictueux de plus de 400 hommes et femmes politiques et démontre qu’aucun parti n’échappe aux dérives et/ou aux tentations qu’offrent l’accès au pouvoir et à l’argent public.
Dans cette enquête sans concession et sans parti pris, les auteurs rappellent que le meilleur allié des élus condamnés ou mis en examen est l’ignorance des électeurs et/ou leur capacité à l’oubli. Leur propos est donc de leur remémorer les faits et de rappeler aux élus que si leur mandat leur donne « un grand pouvoir », il leur impose en retour « de grandes responsabilités » et, au premier rang d’entre elles, la probité.

 

Les auteurs :

Maire adjoint d’Évry puis conseiller municipal, ancien conseiller régional, chevalier des Arts et des Lettres, Philippe Pascot a vingt cinq ans de vie politique derrière lui et connaît la plupart des élus de premier plan. Il milite pour une réelle transparence de l’exercice politique et est engagé dans divers combats de société.

Journaliste professionnelle depuis trente ans, après plusieurs années passées à écrire pour la presse locale et nationale,Graziella Riou Harchaoui a créé il y a dix ans son journal sur Internet. Elle connaît bien le monde politique et se consacre désormais à l’écriture au long cours.

 

Délits d'élus. Tome 1

400 politiques aux prises avec la justice.

Par Philippe Pascot & Graziella Riou Harchaoui

Editions Max Milo /

Bienvenue chez Max Milo Editions

 

Isbn : 978-2-31500-493-5. 448 pages ; Prix : 19,90 €uros.



11/04/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres