Livres Critique

Dans son ombre

1540-1.jpg

 

 

 

 Gerald Seymour nous mène   au coeur des Balkans devenus l'El Dorado du crime organisé.  Voilà un "must" du genre polaresque qui ne se limite pas à rivaliser  avec les meilleurs John Le Carré. Pétri de suspense, il   surprend  son lecteur pour le meilleur et pour le pire. "C'est le genre de livre qui vous fait perdre toute notion de l'heure", affirme le New York Times. Le périple se fait, en tous cas, de plus en plus captivant au fil des lignes. Dommage que le titre français, un peu terne, ne soit pas tout à fait au diapason de l'original ( "The Untouchable" ) ... Une seule certitude : vous allez flipper ! 

 

Présentation de l'éditeur :

 

" Londres, 2001. Joey Cann se tient devant une maison qu’il a vue des centaines de fois sur des photos, dans des dossiers, dans des rapports : celle d’Albert William Packer, un richissime homme d’affaires soupçonné d’appartenir à la mafia londonienne. Joey est membre de l’Église, surnom d’un service des douanes britanniques qui vient de subir un cuisant revers. Après trois ans de surveillance, un coût de 5 millions de livres, un procès retentissant, Packer, qui a été emprisonné pendant des mois, vient en effet d’être libéré suite à la défection d’un témoin clé. Si l’enquête est officiellement close, Cann s’est malgré tout juré de ne jamais renoncer. Il sera désormais dans l’ombre de sa cible, en permanence. Un homme retrouvé mort à Sarajevo va bientôt forcer Packer à sortir de son antre pour gagner la Bosnie. C’est sur ce terrain inattendu, dans un pays durement éprouvé par la guerre, que Cann, accompagné de Maggie Bolton, une experte en surveillance, va tenter de le piéger.

Avec cet affrontement de deux hommes aussi complexes l’un que l’autre, ce thriller passionnant nous emmène dans un voyage plein de suspense au cœur des Balkans, où l’internationale du crime s’est largement enracinée. Ancien grand reporter ayant sillonné le globe pendant des décennies, Gerald Seymour, dont l’œuvre était jusqu’ici inédite en France, est considéré dans les pays anglo-saxons comme le seul équivalent de John le Carré. À la lecture de Dans son ombre, on comprend aisément pourquoi."

 

L'auteur : Né en 1941,   Gérald Seymour est considéré dans les pays anglo-saxons comme le seul équivalent à John Le Carré. 

 

Dans son ombre

Par Gerald Seymour

Traduit de l'anglais ( G-B ) par Benjamin Legrand

Sonatine Editions

www.sonatine-editions.fr/

22 janvier 2015 ; 9782355842399; 592 pages ; 23 €uros.

 



05/01/2015
0 Poster un commentaire