Livres Critique

D.

  9782259220439.jpg

 

 

 Voilà un récit à rebondissements qui ne se limite pas à restituer le climat de haine antisémite régnant à Paris durant la "Belle Epoque." Robert Harris y transforme, en effet, l'affaire Dreyfus en un polar  vrai de vrai, à la fois précis et haletant. Rien d'étonnant à ce que Roman Polanski soit en train de porter l'histoire au cinéma, comme  pour l'Homme de l'Ombre ( "The Ghost writer" ). D. n'en finira donc pas de nous faire réfléchir à ce qu'était la France à la fin du XIXème siècle... Une histoire vraie, à la fois enlevée et vivante. On recommande vivement. 

 

Présentation de l'éditeur :

 

"Ils ont menti pour protéger leur pays. Il a dit la vérité pour le sauver.
Un roman historique captivant dans le Paris de la Belle Époque par l'auteur de Fatherland.

Paris, janvier 1895. Par un matin glacial, un officier de l'armée, Georges Picquart, assiste devant vingt-mille personnes hurlant « À mort le juif ! » à l'humiliation publique d'un capitaine accusé d'espionnage : Alfred Dreyfus.

Picquart est promu : il devient le plus jeune colonel de l'armée française et prend la tête de la section de statistique – le service de renseignements qui a traqué Dreyfus.
Dreyfus, lui, est condamné au bagne à perpétuité sur l'île du Diable, il n'a le droit de parler à personne, pas même à ses gardiens, et son affaire semble classée pour toujours.

Mais, peu à peu, Picquart commence à relever des éléments troublants dans l'enquête, tout en lisant les lettres de Dreyfus à sa femme dans lesquelles celui-ci ne cesse de clamer son innocence. Et quand le colonel découvre un espion allemand opérant sur le sol français, ses supérieurs refusent de l'écouter. En dépit des avertissements officiels, Picquart persiste et va se retrouver lui aussi dans une situation délicate."

 

L'auteur :

Robert HARRIS

Robert Harris est né à Nottingham en 1957. Il a été journaliste à la BBC, puis à l'Observer et au Sunday Times, activité pour laquelle il a reçu, en 1992, le titre d' "éditorialiste de l'année". Il a publié cinq essais dont deux biographies politiques, puis s'est tourné vers la fiction. Il est l'auteur des déjà célèbres Imperium, Pompéi, Archange, Enigma et Fatherland. Ses romans se sont vendus à plus de dix millions d'exemplaires et ont été traduits en trente-trois langues. Il vit dans le Berkshire, en Angleterre, avec sa femme et leurs quatre enfants. En 2010, son roman L'homme de l'ombre est adapté au cinéma par Roman Polanski (The Ghost Writer) et pour lequel Polanski et Harris ont reçu le César du meilleur scénario. Paul Greengrass, réalisateur de La Vengeance dans la peau, adaptera L'Indice de la peur en 2012.

 

D.

par Robert Harris

Plon: Accueil

Isbn 9782259220439 ; 490 pages ; 22 €uros.



26/06/2014
0 Poster un commentaire