Livres Critique

Colette et les siennes

Colette et les siennes

 

 

 

 

 

  Elles ont les cheveux courts, fument, raccourcissent leurs jupes ou portent même des pantalons, elles aiment les exercices physiques, vivent dans un phalanstère et mettent leurs ressources en commun... Elles ne sont pas féministes, "elles cherchent surtout à s'affranchir des conventions, des codes et à se voir accorder un libre arbitre. Nul ne saurait brider leur instinct souverain : être soi, par soi-même, voilà ce qu'elles revendiquent" (p.128). Dominique Bona nous offre un talentueux portrait de Colette, impétueuse, vivante, passionnée, touche-à-tout, un un mot,   attachante ; elle restitue l'étonnant phalanstère féminin où elle vécut avec ses amies Musidora, Inès de Pène et Marguerite Moreno dès le début du premier conflit mondial. L'auteure ne nous invite pas au seul défilé des heures sombres : résultat d'une investigation précise, subtile et attentionnée, son portrait à quatre voix  surprend le lecteur par l'évocation de sensibilités hors du commun. Brillant hommage aux femmes, à la Femme, ce livre remarquablement bien écrit se savoure au fil des pages.

 

 

  

 

Présentation de l'éditeur :

 

"Août 1914, il n’y a plus d’hommes à Paris. Les femmes s’organisent. Dans une jolie maison, à l’orée du bois de Boulogne, Colette, la romancière, la journaliste célèbre, fait venir ses amies les plus proches. Toutes appartiennent au monde de la littérature et du spectacle. Il y a Marguerite Moreno, la comédienne. Annie de Pène, la chroniqueuse et « presque sœur ». Musidora dite Musi, bientôt la première vamp du cinéma…
Ces quatre femmes libres s’inventent une vie tendre, pleine de rêves et de douceur : les cheveux courts et sans corsets, elles n’oublient pas le ciel de Paris où passent les dirigeables, ni leur travail, ni les hommes. Elles vont vers l’être aimé, quel qu’il soit. Au cœur de l’histoire, sanglante et sauvage, elles affirment leur personnalité, leur tendresse et leur insoumission.
Avec sensualité et talent, Dominique Bona raconte les passions de ces femmes libres, qui resteront amies jusqu’à la mort."

 

 

 

 

 

 

 

 

L'auteure : Dominique Bona, prix Interallié (1992) et prix Renaudot (1998), a écrit plusieurs romans et des biographies, parmi lesquelles Berthe Morisot, Camille et Paul et Clara Malraux. Elle a été élue à l’Académie française en 2013.

 

 

 

 

 

Colette et les siennes

Par Dominique Bona

Editions Grasset

www.grasset.fr/
EAN : 9782246812852 ; 1er mars 2017 ; 432 pages ; 22 €uros.

 



28/03/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres