Livres Critique

Classé confidentiel.

zoom

 

 

 

 

 

 

 

     Chéri du public mais aussi  piégé par "face de bouc" et floué par des partenaires louches ( cf. le 287 ),   Jean-Luc Lahaye nous offre un voyage étourdissant au pays du star system où tout ce qui brille n'est pas d'or, où tous les coups  sont permis, où  les filles défilent dans votre lit et où les verdicts sociaux  collent à la   peau.  L'interprète de "Papa Chanteur" ne nous laisse, en tous cas, pas indifférent. Il revient ici sur son passé, ses regrets et ses échecs avec une grande sincérité (" A la fin de ces fameuses années 80 où j'ai connu tant de succès et été si heureux, où j'ai été si entouré, si aimé, j'ai tout perdu. Et je suis seul au monde", p.202 ). Surtout, le chanteur ne ménage pas les temps qui courent  : "La France est drapée dans sa moralité. Les condamnations sont de plus en plus dures. L'espace de liberté se restreint chaque jour. C'est le plus grand flou, sur le virtuel, la vraie vie, la vie publique..." ( p.299 ).

A la charnière de la confession et du témoignage, ce livre fourmillant d'anecdotes - sur Dalida, par exemple, chez qui il vécut cinq ans - ne se limite pas à dénoncer les abus du système : il dissèque   les moeurs mesquines et  met en scène nombre de contradictions. Au-delà des fans et des amateurs, ces illusions perdues de Jean-Luc Lahaye  intéresseront au plus haut point les passionnés d'histoire récente.

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

"« J’ai connu l’abandon et la misère. La prison et la galère. La gloire soudaine, la célébrité, l’argent, les filles faciles. Puis j’ai connu la descente de l’autre côté de ce versant, tout en bas, l’enfer, dont je suis remonté plusieurs fois. C’est mon histoire. [...] On m’a accusé de viol, de pédophilie, de corruption sur mineure, et bien que j’aie été jugé deux fois, ces mots me collent désormais à la peau. J’ai été la cible de certains médias, d’humoristes de tout bors, d’un lynchage en règle complètement hystérique, déplorable, injustifié. J’étais à terre et on m’a piétiné sans m’accorder le droit de me défendre. »

Trente ans après Cent familles (1,3 million d’exemplaires vendus), Jean-Luc Lahaye a décidé d’écrire, pour donner sa vérité. Après avoir raconté l’enfant abandonné, le chanteur aux millions de disques vendus revient sur sa vie d’homme, ses succès et ses zones d’ombre et, surtout, les femmes, qui constituent selon ses propres mots « le fil rouge de sa vie ».

 

 

 

L'auteur : Jean-Luc Lahaye est notamment l’interprète de Femme que j’aime et Papa chanteur. Il a créé en 1986 l’association Cent Familles Jean-Luc Lahaye, où il est toujours actif, pour aider les enfants abandonnés.

 

 

 

Classé confidentiel.

Par Jean-Luc Lahaye

Carnets Nord/Editions Montparnasse

Carnets Nord: Accueil

www.carnetsnord.fr/

ISBN : 9782355362064. Avril 2016. 304 pages. 18 €

 



23/08/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres