Livres Critique

Cinq Kopecks

 Cinq Kopecks  est la confession d'une mourante laissant tomber les masques. Au soir de sa vie, elle se résout à sortir de sa réserve pour confier à sa fille  un secret bien gardé. Lauréat de nombreux prix en Allemagne, comme le "Maria-Cassens-Preis" en 2013,   ce premier roman sensible et émouvant séduit le lecteur tant par par sa maîtrise littéraire que par la caractérisation des personnages.

 

 

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

"Portrait sans concession d'une femme laide dont on découvre la vie à travers les yeux de sa fille, Cinq kopecks est un premier roman d'une incroyable maîtrise stylistique.

« Ma mère était très laide. Jamais mon grand-père ne lui aurait permis quoi que ce soit d’autre. » Ainsi commence le récit de la vie d’une femme raconté par sa fille. Véritable tyran domestique, ce grand-père n’a de cesse que d’inculquer à sa fille le sens du devoir et de la détourner de la superficialité. Et cette enfant laide se mue rapidement en un petit prodige même si, une fois devenue adulte, elle reste totalement immature. Aussi quand l’amour fait irruption dans sa vie, elle est tellement démunie qu’elle lâche complètement prise. Sur un ton à la fois tendre et brutal, Cinq kopecks est un hommage à une mère non conformiste qui en sait moins sur l’amour et sur la façon dont le monde fonctionne que sa fille. Un roman nerveux et tragicomique."

 

 

 

 

L'auteure : Née en 1980, Sarah Stricker a collaboré à plusieurs journaux et magazines allemands (Taz, Vanity Fair, puis Süddeutsche Zeitung, Frankfurter Allgemeine, Neon). En 2009, elle obtient une bourse d’études pour se rendre à Tel Aviv et décide de s'y installer. Elle rend compte des événements en Israël pour les médias allemands et des événements en Allemagne pour les médias israéliens. Cinq Kopecks a reçu le prix Mara Cassens récompensant les meilleurs premiers romans.

Le traducteur : Pierre Deshusses est maître de conférences au Département d'études allemandes de l'Université de Strasbourg, traducteur de Stefan Zweig et de plus de 50 auteurs germanophones.

 

 

 

Cinq Kopecks

Par Sarah Stricker

Traduit de l'allemand par Pierre Deshusses

Piranha

www.piranha.f

Isbn 9782371190344. Mars 2016. 537 pages. 25 €.



22/06/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres