Livres Critique

Ce qui meurt en été

1507-1.jpg

 

    Ecrit par Tom Wright, un psychologue vivant au Texas, ce livre a été encensé par la critique américaine qui l'a qualifié de "roman magnifique" (S.J. Watson ).  De fait, ce premier roman surprend son lecteur en lui procurant émotions   et... sueurs froides.  A la charnière de la tendresse et du drame, ces pages initiatiques plongent le lecteur dans une passionnante et stimulante ébullition.

 

Présentation de l'éditeur :

 

"James, surnommé « Biscuit », et sa cousine Lee Ann, sont tous deux rescapés de foyers violents et déséquilibrés. Ils vivent chez leur grand-mère dans une petite ville du Texas dans les années 1970. Un jour, au cours d'une promenade, ils découvrent le cadavre d'une jeune fille, violée et mutilée. Elle est la troisième victime d'un tueur qui sévit dans la région. Et James la connaît, puisqu'elle lui est apparue à plusieurs reprises. 
Au cours de cet été marqué par les deuils, la violence et les premières grandes expériences, James et Lee Ann vont quitter le monde de l'enfance..

Entre roman d'apprentissage er thriller, une plongée dans les tourments de l'adolescence."

 

Ce qui meurt en été

par Tom Wright

Traduit par Isabelle Chapman

Editions des Presses de la Cité / Accueil du site Internet des éditions Presses de la Cité 

 

Janv. 2014 ; 300 pages ; isbn 9782258098503 ; 21,50 €

 



07/04/2014
0 Poster un commentaire