Livres Critique

A nous la vie ! 1936-1958

Willy Ronis et Didier Daeninckx - A nous la vie ! - 1936-1958.

 

 

 

 

 

 

 

    1936-1958 : du Front Populaire à la Libération, des congés payés à la reconstruction, Willy Ronis n'a eu de cesse d' immortaliser la réalité sociale et, notamment,  les périodes de liesse ou d'effervescence. Sonnant parfois comme des actes d'accusation ( cf. par exemple la photo n° 18 du mineur silicosé décédé à 47 ans ), ses photos de piquets de grève, de réunions syndicales ou de manifs alternent avec la représentation des     loisirs ou des joies simples de la vie. Le carnet d'écolier de Didier Daeninckx exalte les clichés en  offrant un grain de magie.  Cet album nostalgique ne se limite pas à disséquer les facettes du passé ; il dresse aussi  le tableau d'une société civile et familiale éprise de  paix.

 

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

 

 

"Willy Ronis est mort le 11 septembre 2009 à l’âge de 99 ans. Il était le dernier des grands photographes humanistes du XXe siècle. 
Célèbre pour ses photos de Belleville et de Ménilmontant, ses nus et son art de capter la lumière, Willy Ronis s’est attaché, dès ses débuts, à suivre le monde ouvrier et ses événements petits et grands. 
Élaborés en 1934, ses travaux qui se poursuivront sur de nombreuses années, témoignent d’un univers qui semble désormais proche et lointain. À l’usine d’abord, le photographe nous restitue la déshumanisation du travail à la chaîne, les dures conditions des femmes dans les ateliers, la démesure des machines : il nous fait entendre leur vacarme, ressentir leur promiscuité. En captant la lueur d’un regard, l’élégance d’une attitude, l’esprit du Front populaire, qui exalte un idéal de paix et de bonheur pour tous,Willy Ronis ne laisse aucun doute sur sa démarche : il rend un hommage sincère à la dignité de ces travailleurs à la vie difficile. 
Des grèves de 1936 naîtront les congés payés. Ils seront des dizaines de milliers à découvrir les bains de mer et à aller planter leur tente en Normandie ou sur les bords de la Marne… 
À eux la vie ! 
En écho aux photos de Willy Ronis, Didier Daeninckx retrace l’itinéraire d’un jeune ouvrier, de l’embauche à la première escapade au Touquet-Paris-Plage, une épreuve initiatique dont les étapes sont la pointeuse, la chaîne de montage, les rassemblements au stade Buffalo ou les expériences de théâtre ouvrier."

 

 

 

 

Les auteurs : Avec Henri Cartier-Bresson et Robert Doisneau, Willy Ronis est à l’origine du mouvement des photographes humanistes. Il a photographié la vie quotidienne : les scènes de rues, les quartiers de Paris, le monde du travail… en cherchant toujours à transmettre une émotion, un regard amical.
En 2005, la Mairie de Paris lui consacre une rétrospective qui connaît un immense succès et le confirme comme l’un des plus grands photographes contemporains.

 

Didier Daeninckx   est né à Saint-Denis en 1949. Il débute dans la vie professionnelle en exerçant les métiers d'imprimeur  puis animateur culturel et journaliste. Il a obtenu de nombreux prix littéraire : Prix populiste, Prix Louis Guilloux, Grand prix de littérature policière, Prix Goncourt du livre de jeunesse... En 1994, la Société des Gens de Lettres lui a décerné le Prix Paul Féval de Littérature Populaire pour l’ensemble de son œuvre.

 

 

 

 

 

A nous la vie ! 1936-1958

Par Willy Ronis

Editions Hoebeke

HOËBEKE

www.hoebeke.fr/

23 x 26,5 cm, 104 p.
ISBN : 978 2 84230 561 1 ; mai 2016 ; 19,90 €uros.
 

 



03/01/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres